Conseil

Assurance vie à acceptation garantie : le jeu en vaut-il la chandelle ?

L’idée d’être protégé par un contrat d’assurance vie sans avoir à répondre à des questions médicales vous séduit. Et bien qu’il y ait plusieurs choses à savoir avant d’apposer votre signature sur une proposition d’assurance vie à acceptation garantie, celle-ci pourrait être tout indiquée dans certaines circonstances précises. Explications sur un type d'assurance vie sans examen médical.

L’assurance vie à acceptation garantie (ou à émission garantie) offre son lot d’avantages et… d’inconvénients. Si vous avez déjà souscrit à une assurance vie conventionnelle, vous savez que les questions liées à votre santé peuvent rapidement devenir embêtantes. Certains émetteurs font donc fi de cette étape en offrant une assurance vie à acceptation garantie.

Le processus d’inscription n’implique ainsi aucune question médicale. Ce type de contrat est donc l’un des plus faciles à obtenir sur le marché. Ce dernier peut être rapidement mis en vigueur, en quelques jours seulement. La beauté de la chose ? Sous réserve d’être en mesure d’assumer la prime du contrat, vous obtiendrez la couverture promise !

À qui s’adresse l’assurance vie à acceptation garantie ?

« Si vous avez une condition médicale préexistante qui vous empêche d’acheter un autre type d’assurance vie et que vous ne bénéficiez d’aucune protection collective par le biais de votre employeur, l’assurance vie à acceptation garantie peut être pour vous », souligne d’entrée de jeu Gino Mastrocola, tarificateur indépendant pour la société Gestion de risques Mastrocola inc..

Par conséquent, et si vous êtes incapable d’accéder à un produit à tarification traditionnelle et que vous devez néanmoins dénicher une assurance vie, le choix d’un contrat à acceptation garantie est à envisager. Le taux obtenu ne sera tributaire que de votre genre, de votre âge et de votre lieu de résidence.

Avez-vous déjà été refusé par un assureur? Ou souhaitez-vous pour cette raison mettre la main sur un contrat d’assurance vie sans examen médical?Demandez donc une soumission à votre conseiller indépendant pour pouvoir comparer toutes les alternatives disponibles! Des protections permanentes et temporaires sont d’ailleurs disponibles, ces dernières étant beaucoup plus abordables !

Quel est le problème lorsqu’on se tourne vers l’un de ces produits ?

Vu l’absence d’investigation médicale, l’assureur n’a aucune idée du risque que vous représentez. Vous n’obtenez donc qu’une faible couverture d’assurance vie à fort coût. « Il s’agit de la forme d’assurance la plus onéreuse sur le marché par dollar de couverture », confirme l’expert.

Vous devrez d’ailleurs croiser vos doigts pour ne pas décéder dans les 24 mois suivant l’émission du contrat. À défaut, vos bénéficiaires n’obtiendront pas la prestation de décès prévue : ils devront se contenter d’un remboursement de primes, majoré des intérêts courus. Les compagnies d’assurance se protègent ainsi du risque supplémentaire qu’ils assument alors.

Habituellement, vous devrez donc détenir le contrat pour une période de deux ans avant de pouvoir être admissible à la prestation de décès. La seule exception : si vous décédez durant cette période en raison d’un accident, l’assureur versera habituellement la prestation prévue.

Quelles sont les solutions de rechange à l’assurance vie à acceptation garantie ?

Assurance vie temporaire standard (tarification complète traditionnelle)

Elle procure au bénéficiaire une protection d’assurance pour une période limitée. Elle est habituellement renouvelable à des prix fixés d’avance qui augmentent d’un terme à l’autre. « Par contre, c’est la moins chère du lot à l’acceptation et elle vous permet d’obtenir un capital décès substantiel susceptible de répondre à vos besoins », ajoute Gino Mastrocola.

Assurance vie à émission simplifiée

Pas d’examen médical à subir, mais vous devrez remplir un bref questionnaire portant sur votre état de santé actuel et passé et sur les antécédents médicaux de votre famille. Le capital décès sera ainsi accordé en fonction de paliers dégressifs.

« Si vous cochez "Oui" à la question portant sur une situation cardiaque, l’assureur n’exigera pas un rapport du médecin, mais vous ne serez plus admissible à une couverture de 500 000 dollars, par exemple. D’autres questions suivent ensuite pour se qualifier à un niveau de couverture moindre », explique-t-il.

L’assurance vie à acceptation simplifiée culmine cependant sur un taux de prime plus élevé que les contrats à tarification complète traditionnelle.

Contrat de préarrangements funéraires

La majorité des contrats d’assurance vie à acceptation garantie ne permettent bien souvent que de rembourser l’équivalent des frais funéraires. Au lieu de payer les mensualités d’une assurance dispendieuse, vous pourriez plutôt envisager la possibilité de signer un contrat de préarrangements funéraires.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

La réponse ? Oui, parfois, dans certaines circonstances bien précises. L’assurance vie à acceptation garantie est utile pour le consommateur considéré « à haut risque » par l’industrie. S’il est incapable de se qualifier pour un contrat d’assurance traditionnel et qu’il prévoit vivre plus longtemps que la période de deux ans imposée par la majorité des contrats, cette solution de dernier recours peut définitivement combler son besoin.

Pour la majorité des consommateurs, cependant, mieux vaut peut-être magasiner une assurance vie temporaire à tarification traditionnelle auprès de plusieurs émetteurs différents pour tenter votre chance. « Vous n’obtiendrez peut-être pas la classification la plus avantageuse, vous devrez peut-être accepter une surprime… mais ce sera déjà mieux que de débourser davantage pour une protection de moindre envergure », conclut Gino Mastrocola.

Principaux émetteurs d’assurance vie à acceptation garantie au Canada