Conseil

Une assurance vie pour diabétique : Est ce possible ?

Si vous souffrez de diabète de type 1 ou de type 2, et que vous souhaitez souscrire une assurance vie, ce texte est pour vous ! Il répond aux questions usuelles que vous vous posez sur la possibilité d’être assuré (et à quel prix !) malgré votre condition médicale.

Oui, il est évidemment possible d’obtenir une assurance vie même si vous êtes diabétique. Vous pourriez d’ailleurs bénéficier d’une assurance vie à bon prix si votre diabète est maîtrisé. Mais même si ce n’est pas toujours nécessairement le cas, il existe des moyens de trouver la couverture dont vous avez besoin.

1) Puis-je obtenir une assurance vie en tant que diabétique ?

La réponse courte : oui ! « Le diabète n’est pas nécessairement la cause d’un refus en soi. C’est plutôt la multiplication des facteurs tels le surplus de poids, l’hypertension artérielle ou un taux de cholestérol hors norme qui peuvent en devenir une », explique Dominic Lafrance, conseiller en sécurité financière pour PrixAssuranceVie.com.

Vous pouvez donc généralement souscrire une assurance vie même si vous êtes atteint de diabète. Par contre, en matière de souscription, des différences sont à noter entre les types 1 et 2. Explications.

Si vous souffrez de diabète de type 2

En tant que diabétique de type 2, vous pouvez généralement obtenir une assurance vie en tarification traditionnelle (qui comporte un examen médical), moyennant le paiement d’une surprime. Bien souvent, une condition principale s’impose cependant pour aller de l’avant : votre diabète doit être bien controlé.

Le test de l’hémoglobine glyquée (A1C), effectué au minimum une fois par année, est le principal facteur considéré pour démontrer le contrôle de votre condition médicale.

« Jusqu’à un AIC de 7,5, le diabète est considéré comme étant bien contrôlé. Vous obtiendrez alors des crédits sur la surprime, si aucune autre complication médicale ne vient alourdir le dossier », explique Gino Mastrocola, tarificateur indépendant pour la société Gestion de risques Mastrocola inc.

Votre taux A1C doit donc être dans les normes pour pouvoir bénéficier des crédits accordés par l’assureur. Ces derniers réduisent l’importance de la surprime. Vous devez aussi porter une attention particulière à certains facteurs de risques, tels que :

  • le taux de cholestérol ;
  • la tension artérielle ;
  • l’indice de masse corporelle (IMC).

Ils sont susceptibles d’alourdir votre facture d’assurance.

Si vous souffrez de diabète de type 1

En tant que diabétique de type 1, il est pratiquement impossible d’être accepté en tarification traditionnelle. La surprime serait, de toute façon, trop importante et serait appelée à croître dans le temps. Vous devez donc vous tourner vers l’assurance vie sans examen médical.

2) Puis-je plutôt obtenir une assurance vie sans examen médical ?

Comme mentionné précédemment, les dossiers des personnes diabétiques de type 1 se retrouvent généralement en assurance vie sans examen médical. Par contre, un diabétique de type 2 souffrant d’une comorbidité (l’obésité, par exemple) pourrait également opter pour un produit d’assurance vie sans examen médical.

Malgré votre diabète, il est donc tout à fait possible d’obtenir une assurance vie sans examen médical. Certains conseillers en sécurité financière vous offriront même cette possibilité par défaut si un doute subsiste quant à votre acceptation potentielle. Voici ce que vous devez savoir sur le sujet.

Un tarif raisonnable envisageable

Gardez à l’esprit que toute police d’assurance vie sans examen médical est souvent plus dispendieuse qu’une police d’assurance vie traditionnelle qui impose cette exigence. L’assureur n’étant pas en mesure d’évaluer avec précision votre condition de santé par le biais d’un examen paramédical, il ajoute une prime de risque au tarif proposé.

« En émission simplifiée ou en acceptation garantie, l’assureur ne fait aucune distinction entre le type 1 et le type 2. Le taux d’acceptation est élevé », confirme Gino Mastrocola. Et il est possible de bénéficier du meilleur taux disponible si votre condition de santé le permet !

« Malgré le diabète, si votre médication n’a pas subi de variation durant la dernière année, vous pourrez être assuré sans problème et à bon prix sous ce type de produit », ajoute à son tour Dominic Lafrance.

La stabilité de la médication est exigée

« De façon générale, il ne faut pas que la médication ait subi de variation depuis un an et le diagnostic doit être confirmé depuis plus de 12 mois également », confirme Gino Mastrocola. Et aux fins de la tarification, seul le diabète est considéré comme facteur, et non les comorbidités qui lui sont associées (l’obésité, par exemple).

Le diabétique ne doit pas souffrir de complications importantes liées au diabète (reins, articulations, membres inférieurs ou supérieurs). Dans la proposition d’assurance que vous devrez compléter, des questions sont posées sur le sujet.

On doit répondre à ces questions par « oui ou non » seulement. Et plus vous serez en mesure d’avancer d’une section à l’autre (en répondant « non » aux questions), plus vous obtiendrez une catégorie avantageuse.

3) L’assurance vie est-elle plus dispendieuse en raison du diabète ?

Le coût d’une assurance vie pour les personnes diabétiques a tendance à être plus élevé comparativement au coût que doivent assumer les consommateurs qui n’en souffrent pas. Et comme vous le savez, plusieurs facteurs influencent le coût d’une assurance vie en 2021.

Mais plusieurs assureurs se démarquent actuellement dans l’industrie de l’assurance vie pour faciliter la souscription des personnes diabétiques. Les deux exemples suivants sont de nature à vous rassurer :

« Ivari propose beaucoup de crédits pour réduire la surprime applicable et IA Groupe Financier offre le produit Tolérance risque supérieur, qui peut permettre d’abolir une surprime maximale totale de 200 % sous certaines conditions », précise Gino Mastrocola.

4) Comment puis-je obtenir une assurance vie abordable ?

La meilleure approche consiste à magasiner auprès de plusieurs compagnies d’assurance vie. Plusieurs d’entre elles se spécialisent dans des créneaux particuliers. Un comparateur de prix, tel que Picki Assurance ou Prix Assurance Vie, peut vous faciliter la tâche dans cette démarche.

Finalement, faites-vous accompagner par un conseiller en sécurité financière indépendant. Un courtier est effectivement en mesure d’offrir les produits de plusieurs assureurs différents. Il est le mieux placé pour vous dénicher un taux compétitif et pour identifier l’assureur le plus susceptible d’accepter votre demande selon votre profil de diabétique.

5) Comment dénicher une assurance vie adaptée à ma situation ?

L’assurance vie optimale est d’abord celle qui répond à vos besoins. Elle doit protéger vos proches dans l’éventualité du décès, s’adapter à votre budget et soutenir vos objectifs financiers à plus long terme. Rappelez-vous finalement que différents types d’assurance vie sont offerts pour arriver à vos fins.

Assurance vie temporaire : Elle est souscrite pour des périodes de 10, 20 ou 30 ans. Les primes sont garanties pendant toute la durée du contrat. Ce type d’assurance est moins dispendieux que l’assurance vie permanente. À la fin du terme, cependant, attendez-vous à une hausse de primes au moment du renouvellement.

Assurance vie permanente : L’assurance vie permanente, telle que la vie entière ou la vie universelle, est également offerte aux diabétiques. Plusieurs caractéristiques de l’assurance vie permanente peuvent cependant venir alourdir le coût du contrat.

Parfois, une combinaison d’assurance vie temporaire et permanente peut vous permettre d’obtenir la protection convoitée au meilleur coût possible. Pour en savoir davantage, lisez ce petit guide de l’acheteur d’une assurance vie.