Conseil

Assurance vie à émission simplifiée : est-ce un bon choix ?

Plusieurs experts le constatent dans leur pratique : les ventes d’assurance vie à émission simplifiée sont en pleine effervescence dans le marché. Une nouvelle clientèle semble d’ailleurs s’en enticher. Mais au-delà de cette popularité apparente, une question demeure : en vaut-elle le coût, et si oui, dans quelles circonstances ? Gino Mastrocola, tarificateur indépendant, témoigne, sur ce type d’assurance vie sans examen médical

Qu’est-ce que l’assurance vie à émission simplifiée ?

Le nom du produit est assez révélateur. Grâce à celui-ci, vous obtenez une protection d’assurance vie plus facilement et plus rapidement. Nul besoin de se soumettre à l’examen médical obligatoire exigé lors d’un processus de tarification conventionnelle. 

En complétant un simple questionnaire médical et à la suite d’une vérification auprès du Medical Information Bureau (MIB), vous pourriez être assuré en quelques jours seulement. Vous ne devrez répondre qu’à quelques questions de base concernant votre santé. Généralement, les thèmes abordés touchent le tabagisme, les maladies graves qui vous affectent et certaines affections spécifiques telles que le VIH, à titre d’exemple.

« Le capital-décès est accordé en fonction de paliers dégressifs », explique Gino Mastrocola. Si vous cochez « Oui » à une question portant sur une condition cardiaque, l’assureur n’exigera pas un rapport du médecin, mais vous ne serez plus admissible à la couverture maximale proposée, par exemple. « D’autres questions suivent ensuite pour déterminer si vous vous qualifiez pour un niveau de couverture moindre », ajoute-t-il. 

Assurance vie à émission simplifiée : pourquoi en voudriez-vous une ?

Si vous souhaitez obtenir une protection d’assurance vie rapidement, ou si vous avez des réserves importantes quant à la nécessité de vous plier à un examen médical, l’émission simplifiée est une solution à envisager. « En fait, l’absence d’un rendez-vous avec l’infirmière ou le médecin assure, justement, le traitement rapide de votre dossier », dit-il.

L’assurance vie à émission simplifiée peut aussi être une solution intéressante pour le consommateur ayant une santé fragile. À ce moment, mieux vaut éviter de s’imposer un examen médical qui risque d’entraîner une surprime, ou pire, le refus de l’assureur en tarification traditionnelle. 

En plus des retraités et des personnes qui ont des problèmes de santé, l’émission simplifiée gagne d’autres adeptes. De jeunes consommateurs qui trouvent laborieux le processus de souscription traditionnel s’y intéressent. Ces derniers préfèrent plutôt éviter l’examen paramédical, répondre à un bref questionnaire et obtenir la confirmation d’assurance rapidement. 

Quels sont les avantages de la vie simplifiée ?

Le premier avantage est une évidence! Vous évitez de subir un examen paramédical. Le traitement du dossier s’en trouve accéléré et vous limitez ainsi l’inquiétude causée par votre état de santé actuel.

Évaluez aussi le coût de la prime. « Bien qu’elle risque d’être nettement plus élevée qu’en tarification traditionnelle, elle demeure sans doute moindre que celle que vous obtiendriez par le biais d’une assurance vie à acceptation garantie », nuance Gino Mastrocola. 

Quels sont les inconvénients associés à l’assurance vie à émission simplifiée ?

Ce type de contrat est plus onéreux qu’un contrat d’assurance vie à tarification traditionnelle. « Puisque l’assureur ne possède aucune donnée médicale vérifiable pour estimer le risque financier que vous représentez, les primes sont alors établies en conséquence ».

Le capital assuré qui vous sera proposé sera aussi limité en raison de l’émission simplifiée. Le même principe expliqué précédemment s’applique : l’assureur ne vous connaît que très peu! Il n’est donc pas disposé à émettre un contrat doté d’un capital-décès de 2 millions de dollars, par exemple.

Finalement, l’impossibilité pour les bénéficiaires d’obtenir l’indemnisation prévue dans l’éventualité du décès de l’assuré dans les deux ans suivant la mise en vigueur du contrat est aussi un facteur à considérer. Un décès accidentel serait toutefois assuré dans ces mêmes circonstances.

Quelles sont les solutions de rechange à envisager ?

Assurance vie temporaire (tarification complète traditionnelle)

Pas de raccourci avec cette solution, par contre. Vous devrez vous plier aux étapes exigées par le processus de tarification traditionnelle, y compris l’examen paramédical. Cette option demeure néanmoins la plus économique si vous obtenez une classification avantageuse.

Assurance vie à acceptation garantie

Si vous avez déjà été refusé par un assureur et que vous souhaitez pour cette raison mettre la main sur un contrat sans examen médical, l’assurance vie à acceptation garantie est votre solution de dernier recours. Attention, le coût pourrait cependant être prohibitif ! Sachez d’ailleurs que des protections permanentes et temporaires sont offertes, ces dernières étant beaucoup plus abordables !

Est-ce un bon choix ?

L’assurance vie à émission simplifiée pourrait être une solution à considérer… lorsque les circonstances l’exigent. Si vous devez obtenir une protection rapidement, que vous n’aimez pas vous plier à un examen médical ou que votre santé ne le permet pas, c’est une option plus intéressante que ne pourrait l’être le contrat à acceptation garantie.

Mais si vous n’avez aucune réserve envers l’examen paramédical, une assurance vie permanente ou temporaire à tarification traditionnelle demeure votre meilleur pari. Selon votre condition médicale, vous obtiendrez une prime plus avantageuse et un capital assuré plus en ligne avec vos besoins. 

Deux stratégies qui militent en faveur de la vie simplifiée

Stratégie no 1 : Faire le pont en attendant l’obtention d’un produit traditionnel  

Si vous craignez que votre dossier ne soit refusé en tarification traditionnelle, envisagez la possibilité de souscrire à une émission simplifiée. Votre besoin d’assurance ainsi couvert, vous serez éventuellement (dans 3 ou 5 ans, par exemple) en mesure de tenter votre chance avec le produit traditionnel que vous convoitiez initialement. Si tel est le cas, vous pourrez ensuite annuler l’assurance vie à émission simplifiée.

Stratégie no 2 : Couvrir un besoin temporaire pour une situation… temporaire 

Si vous voyagez à longueur d’année dans des pays considérés comme dangereux, optez pour une assurance vie à émission simplifiée. Lorsque votre tour du monde sera terminé, dénichez un produit traditionnel, puis annulez le contrat simplifié préalablement obtenu.