Conseil

L’assurance universelle : avantages et inconvénients

L’assurance vie universelle est un produit complexe, mais il répond à plusieurs besoins. L’article qui suit explique quels sont les avantages et les inconvénients qu’elle comporte.

Dans ce conseil:

Qu’est-ce que l’assurance universelle?

Avantages liés à l’assurance universelle

Options de couverture possibles

Types de placement

Options additionnelles

Qu’est-ce que l’assurance universelle?

L’assurance vie universelle fait partie de la famille de l’assurance vie permanente. Sa particularité est de jumeler plusieurs produits en un seul. Ce type d’assurance comporte deux volets : une protection d’assurance vie permanente en cas de décès et un compte qui vous permet d’épargner.

Ce type d’assurance vous procure la tranquillité d’esprit en vous offrant une couverture en cas de décès votre vie durant. Également, à même votre police d’assurance vie universelle, vous pouvez épargner en choisissant le produit qui vous convient parmi toute une gamme d’options de placement fiscalement avantageuses.

Il vous suffit de choisir quelle part de vos versements constituera le montant du capital-décès garanti pour vos bénéficiaires et quelle part fructifiera dans un compte d’épargne avantageux. Vous pouvez aussi augmenter votre capital-décès grâce aux épargnes accumulées.

Si vous n’avez pas les moyens financiers de contribuer à un REER ou d’épargner dans un CELI, la police d’assurance vie universelle n’est sans doute pas faite pour vous. En fait, si le coût de l’assurance vie universelle est élevé, c’est que la prime que vous payez répond à deux objectifs : l’assurance et l’épargne. En vertu du contrat d’assurance, vous avez l’obligation de verser un montant minimum dans la partie épargne.

Avantages liés à l’assurance vie universelle

L’assurance vie universelle pourrait se révéler avantageuse dans les situations suivantes :

  • Vous voulez faire fructifier vos épargnes en utilisant d’autres outils que vos REER et CELI;
  • Vous souhaitez laisser davantage d’argent à vos proches en cas de décès;
  • Vous êtes un propriétaire d’entreprise qui cherche une formule fiscalement avantageuse pour en protéger la valeur.

Si vous contribuez déjà à hauteur du maximum permis dans vos REER et CELI et que votre situation financière vous permet d’épargner davantage, l’assurance vie universelle est sans doute une option intéressante.

La démarche de souscription d’une assurance vie universelle doit être bien comprise. C’est pourquoi nous vous conseillons de consulter un conseiller en sécurité financière qui vous présentera toutes les options possibles. En travaillant avec un comparateur d’assurance et un courtier, vous connaîtrez toutes les options offertes, ce qui vous permettra de faire un choix éclairé.

Inconvénients de l’assurance vie universelle

L’assurance vie universelle comporte certains inconvénients, par exemple :

  • Les primes : elle est plus dispendieuse que l’assurance vie permanente, car une partie de la prime sert à constituer un fonds d’épargne;
  • Frais administratifs : l’assureur vous imposera des frais administratifs. Il est à noter que ces frais sont clairement indiqués dans le contrat;
  • Montant minimal : l’assureur pourrait augmenter votre prime si elle s’avère insuffisante pour respecter le montant minimal prévu qui doit être versé dans le fonds d’épargne.
  • Complexe : Il ne faut pas nier la complexité relative de l’assurance vie universelle. En effet, les compagnies d’assurance ont créé une multitude d’options de placement qui peuvent êtres assez déconcertantes.

Options de couverture possibles

L’assurance vie universelle propose des options intéressantes en ce qui concerne la couverture en cas de décès. En effet, votre assurance vie universelle peut être individuelle ou conjointe. Dans ce dernier cas, le capital-décès sera versé à vos proches soit au décès du premier conjoint, soit au décès du conjoint survivant.

Types de placement

Vous pouvez, en fait, choisir parmi plusieurs options de placement, par exemple :

  • compte à intérêt quotidien;
  • compte à intérêt garanti;
  • compte selon la croissance des indices boursiers;
  • fonds de placement (fonds mutuels).

Les différents outils de placement ressemblent beaucoup à ceux que vous pouvez utiliser dans n’importe quelle institution financière pour contribuer à un REER et épargner dans un CELI.

L’épargne jumelée à votre assurance vie universelle est libre d’impôt. En conséquence, votre capital fructifie davantage. Vous pourriez utiliser cette épargne pour augmenter votre capital-décès. Dans ce cas, la compagnie d’assurance versera à vos proches la prestation de décès prévue dans votre contrat PLUS le montant que vous aurez épargné.

Options additionnelles

Ce qui complexifie l’assurance vie universelle est le grand nombre d’options additionnelles que vous pouvez ajouter à votre police, par exemple :

  • une assurance vie temporaire;
  • une couverture en cas de décès accidentel;
  • une protection de vos prestations en cas d’inflation;
  • un congé de primes en cas d’invalidité, sous réserve de certaines conditions;
  • une garantie de votre admissibilité future à une couverture d’assurance vie plus importante;
  • une garantie de l’admissibilité future de vos enfants à l’assurance vie, quel que soit leur état de santé.

Ces options donnent à votre police d’assurance vie universelle une flexibilité intéressante. Bien sûr, votre prime (coût de l’assurance) augmentera en fonction du nombre d’options choisies et de leur type, d’où l’importance de vous assurer selon vos besoins.