Conseil

Choisir entre assurance vie hypothécaire ou assurance vie personnelle

Vous négociez votre hypothèque et le banquier propose d’ajouter de l’assurance vie hypothécaire au contrat? Attention! Une solution de rechange demeure bien plus avantageuse…

Vaut-il mieux opter pour une assurance vie hypothécaire, offerte par le prêteur, ou pour une assurance vie personnelle? En matière de finances personnelles, quelques dollars représentent souvent une fortune à long terme. C’est certes un bon réflexe que de s’assurer pour la vie ou l’invalidité lorsqu’on contracte une hypothèque. Par contre, mieux vaut tenir les cordons de sa bourse serrés avant d’accepter l’offre du prêteur…

Assurance hypothécaire du prêteur : un coût énorme!

C’est bien connu : plusieurs propriétaires paient trop cher pour leur assurance hypothécaire. On ne le redira jamais assez : il faut magasiner pour économiser.

Si vous utilisez un comparateur en ligne, vous vous rendrez rapidement compte que la couverture d’assurance vie offerte par la banque ou la caisse est systématiquement plus dispendieuse que celle d’un assureur privé.

Des milliers de dollars additionnels risquent donc de s’évaporer en fumée! Par exemple, pour un solde hypothécaire de 500 000 dollars amorti sur une période de 20 ans, RateHub  dévoile un chiffre étonnant. Ainsi, des économies de 37 540 dollars peuvent être réalisées en optant pour une assurance vie temporaire offerte par un assureur privé.

Refuser l’assurance vie hypothécaire du prêteur

Pour économiser une montagne d’argent, mieux vaut donc refuser l’assurance proposée par le prêteur. Votre meilleure option demeure de souscrire une assurance vie personnelle auprès d’un conseiller en sécurité financière.

En choisissant cette solution de rechange à la première, vous éviterez plusieurs inconvénients. Voici d’autres raisons de refuser l’assurance vie hypothécaire du prêteur.

Pour choisir vos bénéficiaires

Par exemple, dans le cas d’une couverture offerte par un assureur privé, votre succession encaissera le plein montant de la prestation prévue au contrat. Vos bénéficiaires désignés pourront donc subvenir à plusieurs besoins financiers. Ils auront même le loisir d’utiliser l’argent à leur guise!

À l’inverse, avec l’assurance du prêteur, seul le solde hypothécaire au moment du décès sera acquitté. Autrement dit, dans ce cas, le bénéficiaire de la prestation est… le créancier.

Pour avoir la flexibilité de changer de prêteur

Autre inconvénient majeur : l’assurance hypothécaire est liée à votre hypothèque. Si vous achetez une autre maison ou si vous choisissez un autre prêteur hypothécaire au moment du renouvellement, vous devrez faire votre deuil de cette assurance. L’assurance vie individuelle émise par un assureur vous accorde bien davantage de flexibilité à ce chapitre!

Pour optimiser votre planification successorale

Finalement, si vous souscrivez votre couverture auprès d’un assureur privé, vous pouvez consolider tous vos besoins en assurance vie et invalidité au sein d’une seule police ou auprès d’un seul assureur.

Le conseiller en sécurité financière procédera à l’analyse de vos besoins financiers pour déterminer la solution optimale à déployer dans le cadre de votre planification successorale. Le prêteur, lui, prendra un raccourci, limitant votre protection à la valeur décroissante du solde hypothécaire.

Assurance vie hypothécaire ou assurance vie personnelle: magasinez!

Votre prêteur est souvent pressé de proposer une assurance prêt hypothécaire. Sachez que vous n’êtes pas dans l’obligation de signer! Choisissez plutôt un courtier d’assurance indépendant ou utiliser un site de comparaison de prix tel que Picki Assurance pour économiser des sommes importantes au moment de souscrire votre contrat d’assurance vie.

Pour en connaître davantage sur le sujet de l’assurance hypothécaire, lisez notre guide dédié à celle-ci!