Conseil

Qu’est ce que l’assurance vie et comment ca fonctionne

Voici, en peu de mots, les principes de fonctionnement de l’assurance vie. Tout savoir ou presque sur l’assurance vie vous permettra de faire de meilleurs choix.

Dans ce conseil:

Qu’est-ce que l’assurance vie?

Comment ça fonctionne ?

Que fait l’assureurs de mon argent ?

Choisir le bon type d’assurance vie

Où souscrire une police d’assurance ?

Comment sont fixés les tarifs ?

L’examen médical est-il obligatoire ?

 

Comme la plupart des Canadiens, vous possédez déjà de l’assurance pour votre auto ou votre maison, mais avez-vous une assurance vie ? Selon une étude de Limra seulement 68% des ménages Canadiens ont une assurance-vie ? Cela inclut l’assurance-vie temporaire, l’assurance-vie permanente ou même l’assurance-vie collective offerte par votre employeur.

Qu’est-ce que l’assurance vie?

Quand vous achetez une assurance vie il s’agit d’un contrat entre vous et la compagnie d’assurance vie dans lequel la compagnie d’assurance vie s’engage a payer à vos bénéficiaires la somme prévue au contrat en échange que vous payez la prime (coût de l’assurance)

En règle générale, vous devez choisir un montant d’assurance vie de 10 à 12 fois votre salaire annuel. Il existe différentes méthodes pour déterminer le montant d’assurance vie dont pourriez avoir besoin mais la méthode du multiplicateur de revenu par 10 à 12 fois est un bon de départ.

Comment fonctionne l’assurance vie

Souscrire une assurance vie c’est acheté à la fois une tranquillité d’esprit pour vous et un futur aux personnes que vous aimé. Mais avant de commencer à magasiner une assurance vie, voici quelques définitions pour comprendre le jargon de l’assurance vie:

    • Police – le contrat entre vous et la compagnie d’assurance vie.
    • Primes – les paiements mensuels ou annuels pour maintenir en vigueur la police d’assurance vie.
    • Titulaire de police – le propriétaire de la police qui est habituellement vous.
    • Assuré – habituellement il s’agit du titulaire / propriétaire de la police mais il est possible que l’assuré puisse être une autre personne comme un conjoint ou un actionnaire de compagnie.
    • Capital assuré – le montant d’assurance vie payable à votre décès.
    • Bénéficiaire – ceux que vous choisissez pour recevoir le capital assuré prévu à votre contrat.

Pour résumé, dès que vous payez vos prime la compagnie d’assurance vous garantit qu’elle paiera le capital assuré (prestation de décès) à vos bénéficiaires à votre décès. Habituellement, les bénéficiaires sont votre épouse ou votre conjoint ou vos enfants, mais cela peut être à n’importe qui de votre choix comme une fondation par exemple ou votre compagnie.

On va l’argent de vos primes?

Le rôle de la compagnie d’assurance est d’investir les primes que ses assurés lui versent afin de conserver des réserves financières suffisantes pour payer la couverture d’assurance vie à leurs proches. Toutes les compagnies d’assurance du Canada sont soumises à une réglementation qui les oblige à suivre des normes strictes pour témoigner de leur solidité financière.

Choisir le bon type d’assurance vie

L’important est que vous souscriviez le bon contrat en fonction de vos besoins et par conséquent, une analyse complète de vos besoins d’assurance devrait être faite. Vous devez choisir le type d’assurance : temporaire ou permanente. Et vous devez décider de quelle couverture d’assurance vous avez besoin pour que vos proches ne connaissent aucune difficulté financière après votre décès.

Doit-on aviser les bénéficiaires ?

Lorsque vous souscrivez une police d’assurance vie, vous devez choisir votre ou vos bénéficiaires. Il serait prudent de les aviser du fait que vous avez souscrit une assurance et de leur indiquer à quel endroit vous conservez vos documents importants (contrats et testament). Habituellement, à la suite du décès, les compagnies d’assurance paient rapidement aux proches la somme prévue au contrat.

Où souscrire une police d’assurance?

À moins de souscrire une police d’assurance en ligne, vous avez généralement le choix de passer par un agent d’assurance ou bien un courtier.

Un agent ou un courtier ?

Quand vient le temps de choisir entre un agent ou courtier d’assurance vie, il important de savoir que le choix entre un agent ou un courtier influencera le choix du produit d’assurance et de l’assureurs qui vous seront proposer, et ce pas nécessairement dans votre intérêt.

Règle générale, l’agent travaille pour une seule compagnie d’assurance et propose donc à sa clientèle uniquement des produits offerts par cet assureur. Le courtier d’assurance, contrairement à l’agent, à accès à tous les produits existant sur le marché. De concert avec leurs clients, les courtiers comparent et scrute l’ensemble des produits d’assurance vie disponible sur le marché. Au terme de cette recherche les courtiers proposeront à leur client le ou les produits les plus adaptés à leur besoin et budget.

Par Internet

Au Canada, l’achat d’une assurance vie sur Internet est possible et de plus en plus populaire. Les avantages de magasiner son assurance par Internet sont nombreux. D’abords, mentionnons que le consommateur peut trouver une multitude d’information sur le sujet de l’assurance. Il peut également obtenir des soumissions d’assurance vie en ligne, lesquelles lui serviront à comparer les prix et les caractéristiques des différents produits.

Il est possible également d’effectuer en ligne l’achat complet d’une assurance vie. L’avantage de souscrire une police d’assurance vie par Internet est sans aucun doute la rapidité de la procédure. Plus précisément la loi permet la vente en ligne d’assurance mais oblige les sites web qui exerce cette activité à fournir à l’acheteur la possibilité de rejoindre un conseiller sécurité financière par téléphone s’ils désirent se renseigner sur les produits d’assurance vie offert en ligne.

Comment sont fixés les tarifs en assurance vie?

Les compagnies d’assurance vie établissent leurs tarifs en fonction de différents facteurs. Pour exécuter ces savants calculs, elles ont généralement recours à des actuaires, des professionnels spécialisés en la matière. Bien qu’on note de légères différences dans les tarifs, ceux-ci sont généralement semblables d’un assureur à l’autre.

Voyons sur quels principaux critères se fonde le calcul des tarifs :

    • L’âge
    • Le sexe
    • L’usage ou non du tabac
    • L’historique médical de la personne qui souscrit l’assurance vie
    • L’historique médical des parents proches
    • L’exercice de sports ou d’activités particulièrement à risque, par exemple la course automobile et la plongée sous-marine
    • Le type d’assurance vie demandée
    • Certains autres critères, variables selon les compagnies d’assurance

Tous les critères mentionnés précédemment influent directement sur le prix de l’assurance vie. Vous comprenez maintenant pourquoi une assurance coûte d’autant moins cher qu’on la souscrit quand on est jeune et en bonne santé. Plus on avance en âge, plus le coût de l’assurance est élevé. Également, si votre état de santé laisse à désirer, l’assureur peut refuser de vous vendre une assurance vie.

L’examen médical est-il obligatoire ?

La réponse est : ça dépend. Avant d’accepter de vous assurer, l’assureur évalue les risques d’accepter votre proposition par rapport au montant d’assurance que vous demandez, de votre sexe, de votre âge, et votre état de santé.

De plus en plus l‘examen médicale n’est pas obligatoire lorsque le montant d’assurance vie demandé est inférieur à 500 000$ et que vous êtes âgé de moins de 50 ans. Dans ces situations un bon nombre de compagnie d’assurance vie vont plutôt préférer vous poser quelques questions d’ordre médical. Si vos réponses aux questions satisfont l’assureur il se peut fort bien qu’aucun examen médical, ni de prélèvement sanguin/urine ne vous soit exigé.

Toutefois il demeure fréquent si vous êtes d’un âge avancé ou en raison du montant élevé d’assurance demandé que les assureurs exigent de prendre rendez-vous pour des prélèvements sanguins, ou encore, de passer un examen médical complet.

Il faut noter qu’il existe des assurances vie sans examen médical. Toutefois, la prime exigée par les compagnies d’assurance est plus élevée, sans compter que la couverture d’assurance est généralement limitée à un maximum variant de 25 000 $ à 40 000 $.

Une fois que vous avez souscrit la police d’assurance vie, son coût ne change pas, même si vous connaissez plus tard des problèmes de santé. Par exemple, si vous étiez non-fumeur au moment de la souscription, profitant ainsi d’un tarif privilégié, vous ne paierez pas votre assurance plus cher si, un jour, vous décidiez de fumer.

Ce qui est important, c’est votre état de santé au moment de la souscription!