Conseil

5 façons d’économiser sur vos primes d’assurance vie en 2019

Voici quelques trucs pour payer moins cher son assurance vie. L’assurance vie pourrait vous coûter cher, mais prenez connaissance de ces astuces pour économiser!

Dans ce conseil:

Déterminer plus précisément ses besoins

Souscrire une assurance vie à un jeune âge

Souscrire une assurance vie quand on est en santé

La combinaison assurance vie temporaire et permanente

On économise : en deux mots!

Déterminer plus précisément ses besoins

Plus la couverture est importante, plus l’assurance que vous achetez coûte cher. Pourquoi souscrire une assurance vie de 1 000 000 $ si vous avez besoin de 700 000 $?

Souvent, on ne consacre pas assez de temps à déterminer correctement ses besoins en matière d’assurance vie. Il existe plusieurs méthodes, outils et grilles de calcul sur Internet qui permettent de déterminer plus précisément ses besoins.

La principale difficulté consiste à se projeter dans le temps, aussi loin que 10, 20, 30 ou 40 ans. Il faut se poser plusieurs questions, par exemple :

    • Combien d’enfants aurons-nous?
    • Est-ce que mes enfants feront de longues études? Si oui, combien coûteront-elles?
    • Quelle sera la valeur de mes actifs lors de mon décès?
    • Est-ce qu’après mon décès, mon conjoint ou ma conjointe touchera un revenu d’emploi, ce qui influera sur la couverture dont j’aurai besoin en matière d’assurance?
    • Est-ce que les deux membres du couple devraient prendre une assurance vie conjointe?
    • Mon assurance vie au travail sera-t-elle suffisante et valide ma vie durant?

Mais la grande question à laquelle vous ne pouvez répondre est la suivante : quand mon décès aura-t-il lieu? Comme vous le constatez, la définition des besoins en matière d’assurance vie repose sur un grand nombre d’hypothèses. Il ne faut être ni insuffisamment ni trop assuré.

Vous économiserez plus d’argent si vous prenez le temps voulu pour déterminer avec précision vos besoins.

Souscrire une assurance vie à un jeune âge

Le prix de l’assurance vie est fonction de l’âge. Plus tôt vous souscrivez une assurance vie, moins elle coûte cher. Voilà pourquoi il faut se garder de remettre à plus tard cette décision. De nombreux spécialistes recommandent de souscrire une assurance vie avant l’âge de 35 ans.

En fonction de l’âge, voici un exemple du coût mensuel d’une assurance vie temporaire dont la couverture et de 500 000 $, et le terme, de 20 ans :

      • Pour une personne âgée de 30 ans, la prime est de 50 $.
      • Pour une personne âgée de 55 ans, la prime est de 305 $.

Cet exemple illustre à quel point le coût de l’assurance vie temporaire varie considérablement en fonction de l’âge. Bien sûr, on peut toujours se dire qu’en retardant le moment de la souscription, on économise de l’argent. Mais cette réflexion ne tient pas compte du fait que nul ne sait quand aura lieu son décès. Qu’adviendra-t-il à vos proches si vous mourez dans la fleur de l’âge?

Souscrire une assurance vie quand on est en santé

Un autre facteur important influe directement sur le prix de l’assurance vie : l’état de santé. Dans la plupart des cas, ce facteur est étroitement lié à l’âge. En règle générale, plus on est jeune, plus on se porte bien.

Si vous souscrivez une assurance vie quand votre état de santé laisse à désirer, il se peut que :

      • la souscription d’une assurance vie vous soit refusée;
    • l’assureur augmente votre prime, vous imposant ainsi ce qu’on appelle une surprime.

Le facteur santé est un autre argument qui devrait inciter les consommateurs à se procurer une assurance vie à un jeune âge.

Un autre facteur à prendre en considération est l’usage du tabac. Vous réaliserez des économies importantes si vous n’êtes pas fumeur.

La combinaison assurance vie temporaire et permanente

L’assurance vie temporaire, bien qu’elle soit moins chère, comporte certains désavantages :

      • Son coût augmente à la fin de chacun des termes choisis (5 ans, 10 ans, 20 ans).
    • Le contrat d’assurance vie expire et n’est plus renouvelable à partir d’un certain âge (65 ans ou 75 ans).

L’assurance vie permanente ou vie entière coûte plus cher, mais elle présente les avantages suivants :

      • Son coût reste le même la vie durant.
    • Le contrat d’assurance vie est en vigueur jusqu’à votre décès.

Dans la majorité des cas, la combinaison de ces deux types d’assurance vie (temporaire et permanente) est la solution idéale.

Par exemple, vous pourriez opter pour une couverture plus importante en matière d’assurance vie temporaire en vue de régler toutes vos dettes et de payer les études de vos enfants. Parallèlement, vous pourriez souscrire une assurance vie permanente, valide la vie durant, qui servira à payer vos frais funéraires et à permettre à votre conjoint ou conjointe de subvenir à ses besoins financiers.

Également, l’assurance vie permanente peut comporter un volet épargne, si vos moyens financiers vous le permettent. Dans ce cas, on la désigne sous le nom d’assurance vie universelle. En épargnant ainsi graduellement, le montant qui sera versé à vos proches augmente, puisque l’épargne ainsi réalisée en plus du rendement accumulé, sera libre d’impôt et s’ajoute à la couverture décès prévue au contrat. Il est à noter, que si vous retirez éventuellement une partie de l’épargne accumulée, le rendement obtenu sur cet épargne sera imposable. De plus, avec ce type d’assurance, vous pouvez augmenter le montant alloué à l’épargne au fur et à mesure que vos revenus s’accroissent.

On économise : en deux mots!

En bref, la façon optimale de faire des économies en souscrivant une assurance consiste à :

    • Déterminer le plus précisément possible ses besoins
    • Souscrire à un jeune âge
    • Souscrire lorsqu’on est en santé
      • Être non fumeur
    • Combiner les deux types d’assurance vie (temporaire et permanente)