Conseil

6 facteurs qui influencent le coût d’une assurance vie en 2019

L’assurance vie est un excellent moyen de protéger financièrement vos proches, mais c’est aussi un investissement majeur. Évaluez le coût potentiel d’une assurance vie en fonction de différents facteurs. Découvrez les raisons pour lesquelles l’âge, le sexe et l’état de santé influent considérablement sur vos primes.

Dans ce conseil:

Votre classification

Le montant de la couverture

Le type d’assurance vie

L’assurance vie temporaire ou permanente

Exemple de coûts selon l’âge et le type d’assurance vie

Pourquoi les primes sont-elles différentes d’une compagnie d’assurance à l’autre?

Le prix moyen d’une assurance vie, pour la plupart des gens, se situe entre 500 $ et 1000 $ par année. Quand vient le temps de comparer les prix des différentes soumissions d’assurance vie, vous constatez qu’il existe toujours un écart de prix de 30 % à 50 % entre la soumission la moins chère et la plus chère. D’où provient cet écart de prix entre les différentes compagnie d’assurance vie?

Le tarif établi par chaque assureur dépend en grande partie de la façon dont il perçoit le risque associé à votre demande d’assurance vie. L’assureur tient compte également de ses frais de commercialisation (commission au représentant) et du taux d’intérêt qu’il prévoit sur le placement de vos primes. 

 

Votre classification

Pour chaque demande d’assurance vie, l’assureur associe le demandeur à une classe de risque. Cette classification représente sûrement le facteur le plus important dans l’établissement du coût de la prime. Cependant, chaque assureur évalue ce risque selon ses propres critères. Voici les principaux facteurs qui permettent aux assureurs de vous classifier.

 

  • Votre âge : Le prix de l’assurance vie dépend beaucoup de l’âge au moment de la souscription. Évidemment, les compagnies d’assurance considèrent que le risque de mortalité augmente avec le temps. Voilà pourquoi ce facteur influe beaucoup sur le coût de l’assurance. Également, il faut savoir que plus vous avancez en âge, plus les risques que votre santé se détériore sont élevés. Si votre état de santé laisse à désirer, il se peut que la compagnie d’assurance refuse votre demande.
  • Votre sexe : Le taux de mortalité des femmes est meilleur que celui des hommes. Donc, le coût de l’assurance vie est nettement moins élevé pour les femmes, les statistiques jouant en leur faveur.
  • Votre état de santé : Quand vous souscrivez une assurance vie, on vous demande de remplir un questionnaire médical. On vous pose certaines questions sur votre état de santé et sur votre historique familial. Après avoir pris connaissance de vos réponses au questionnaire, la compagnie d’assurance vie est en droit de vous demander de subir un prélèvement sanguin et un examen médical plus complet. Elle peut aussi vous demander de passer ces examens si vous dépassez un certain âge ou si le montant de la couverture demandée en cas de décès est important.
  • L’usage du tabac :  Toutes les compagnies d’assurance vie offrent un rabais si vous êtes non-fumeur ou si vous ne fumez plus depuis un certain temps. Rappelez-vous de ne pas faire de fausses déclarations à ce sujet, car vos bénéficiaires seront pénalisés si l’assureur découvre que vous fumiez au moment de la souscription.

Une surprime pourrait vous êtres demandée si votre état de santé ou si votre historique médical pose un risque accru pour l’assureur.

 

Le montant de la couverture en cas de décès

Plus le montant demandé pour la couverture en cas de décès est important, plus les primes sont élevées. Toutefois, plusieurs assureurs offrent des rabais au-delà d’une couverture d’un certain montant, par exemple 500 000 $ ou 1 000 000 $.

La couverture de l’assurance vie souscrite ne doit être ni trop peu ni trop élevée. Rappelez-vous qu’il est primordial de bien préciser ses besoins. Cette analyse vous permettra de choisir à la fois le bon type d’assurance et la bonne couverture.

Le type d’assurance vie et la durée

Le prix d’une assurance vie varie d’un type à l’autre. Voici une courte liste de facteurs à prendre en compte quand vient le temps de choisir entre l’assurance vie temporaire et l’assurance permanente. L’assurance temporaire coûte beaucoup moins cher, mais elle ne vous protège que pour une période de temps limitée. L’assurance permanente durera toute votre vie 

L’assurance vie temporaire est moins chère que l’assurance vie permanente, mais elle comporte certains désavantages : son coût augmente à la fin de chaque terme choisi (5, 10, 20, 30 ans). L’assurance vie temporaire arrive à échéance quand vous atteignez un certain âge (65 ou 75 ans).

L’assurance vie temporaire est généralement une excellente solution pour protéger votre famille (vos bénéficiaires) en cas de décès. Elle leur permet de couvrir des besoins jugés temporaires, par exemple payer le solde de vos prêts en vigueur (hypothèque, prêt auto, marges et cartes de crédit).

L’assurance vie permanente est plus chère que l’assurance vie temporaire, mais elle présente des avantages non négligeables. Le coût de la prime n’augmente jamais. Le capital-décès sera automatiquement versé à vos proches, car la couverture est en vigueur la vie durant, peu importe votre âge. L’assurance vie permanente est le meilleur produit pour deux raisons : son prix n’augmente jamais et la prestation sera automatiquement versée à vos proches, peu importe l’âge auquel survient votre décès.

Exemples de coûts selon l’âge et le type d’assurance vie

Le tableau comparatif ci-dessous montre un exemple du coût d’une assurance vie selon le groupe d’âge, selon qu’elle est temporaire ou permanente et que vous êtes ou non fumeur. Le tableau 2 témoigne du fait que le coût d’une assurance est moins élevé pour les femmes. Il faut noter que dans le cas de l’assurance vie temporaire, le terme choisi est de 10 ans, ce qui signifie que la prime augmentera toutes les décennies.

Homme, capital assuré 100 000 $

Âge

Temporaire 10 ans non-fumeur

Temporaire 10 ans fumeur

Permanente non-fumeur

Permanente fumeur

25 ans

9 $

14 $

47 $

63 $

30 ans

9 $

14 $

55 $

76 $

35 ans

9 $

15 $

71 $

94 $

40 ans

11 $

20 $

84 $

117 $

45 ans

15 $

33 $

106 $

154 $

50 ans

21 $

51 $

126 $

188 $

55 ans

31 $

81 $

158 $

234 $

60 ans

50 $

133 $

209 $

304 $

65 ans

84 $

202 $

269 $

400 $

*prime mensuelle

Femme, capital assuré 100 000 $

Âge

Temporaire 10 ans non-fumeuse

Temporaire 10 ans fumeuse

Permanente non-fumeuse

Permanente fumeuse

25 ans

6 $

9 $

41 $

52 $

30 ans

7 $

10 $

49 $

63 $

35 ans

7 $

12 $

63 $

81 $

40 ans

9 $

16 $

72 $

100 $

45 ans

11 $

22 $

89 $

128 $

50 ans

15 $

32 $

111 $

153 $

55 ans

24 $

48 $

134 $

186 $

60 ans

38 $

75 $

179 $

232 $

65 ans

60 $

109 $

240 $

306 $

*prime mensuelle

Stratégies pour économiser sur vos primes

Si vous n’avez pas les moyens financiers de payer la prime d’une assurance vie permanente dont la couverture est importante, vous pourriez jumeler une assurance vie temporaire avec une assurance vie permanente. Vous pourriez aussi ajouter à votre police d’assurance vie temporaire une option qui vous permettra éventuellement de transformer celle-ci en une assurance vie permanente, et ce, sans exigences médicales. Ainsi, même si votre état de santé se détériore avec le temps, vous aurez accès à cette garantie.