Guide

Guide de l’acheteur d’une assurance vie

Comprenez toutes les facettes de l’assurance vie en consultant ce guide. En un seul endroit, on vous explique de A à Z les principes de l’assurance vie dans un langage simple. Découvrez comment déterminer vos besoins, les types d’assurance vie, les avantages et désavantages de chacun, de quel montant de couverture vous pourriez avoir besoin, que faire si vous avez des problèmes de santé, comment comparer les différentes soumissions, souscrire une police d’assurance et économiser.

Dans ce conseil:

Qui a besoin d’assurance vie? Types d’assurance vie Quel montant d’assurance devrais-je acheter? Problèmes de santé et police non standard Comment comparer les soumissions? Processus de souscription d’une assurance vie Conseils pour économiser sur le coût d’une assurance vie Choses à faire et à ne pas faire en matière d’assurance vie

Qui a besoin d’assurance vie?

Si un de vos proches risque de connaître des problèmes financiers à la suite de votre décès, il est très probable que vous ayez besoin d’assurance vie. Qu’ils soient jeunes, célibataires ou mariés, avec ou sans enfants, ou encore, retraités, la très grande majorité des gens devraient avoir de l’assurance vie.

La question fondamentale que vous devez vous poser est la suivante : si votre décès avait lieu aujourd’hui, quelqu’un de votre entourage en serait-il financièrement affecté?

Quelqu’un devra au minimum se charger de payer vos funérailles. Le coût des funérailles varie entre 8 000 $ et 15 000 $, selon les demandes et les choix que vous avez inscrits dans votre testament. Vous ne voulez sans doute pas que vos proches ou vos amis soient dans l’obligation de payer ces frais parce que vous avez été négligent en ne souscrivant pas une assurance vie.

Et que dire de tous les autres frais qui pourraient s’ajouter, par exemple : vos impôts à votre décès, vos dettes impayées (hypothèque, prêt auto, cartes et marges de crédit), vos comptes de taxes, d’électricité et autres?

Si vous pensez que vos proches pourraient connaître des problèmes financiers par suite de votre décès, c’est que vous avez besoin d’assurance vie.

Qui n’a pas besoin d’assurance vie?

Certaines personnes n’ont pas besoin d’assurance vie. Voici quelques exemples :

  • Si vos liquidités financières dépassent largement vos dettes, vous n’avez pas besoin d’assurance. Si vous disposez de suffisamment de liquidités pour que vos proches puissent assumer vos frais funéraires, rembourser vos dettes et payer vos impôts au décès, l’assurance vie n’est pas indispensable;
  • Si vous n’avez ni enfants ni conjoint, si vous n’avez pas de dettes et si vous avez accumulé suffisamment d’épargnes pour payer vos frais funéraires, vous n’avez pas besoin d’assurance vie;
  • Si vous êtes retraité et avez accumulé suffisamment d’actifs et de liquidités libres de dettes et si vos enfants sont financièrement autonomes, vous n’avez pas besoin d’assurance vie.

La décision de souscrire ou non une assurance vie doit être prise en tenant compte de l’âge et de l’état de santé. En effet, le coût de l’assurance vie augmente avec l’âge. De plus, si votre état de santé se détériore, vous ne pourrez peut-être plus souscrire une police d’assurance.

Définition de l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat (police) convenu entre le propriétaire de la police d’assurance et sa compagnie d’assurance. En échange d’une prime versée par le propriétaire de la police, la compagnie d’assurance s’engage à verser, advenant le décès du propriétaire, une somme (capital décès) prévue au contrat. Cette somme est versée aux bénéficiaires désignés de la police d’assurance.

Cliquer ici pour voir des exemples de contrats d’assurance. 

Types d’assurance vie

Quand vient le temps de magasiner une assurance vie, vous avez le choix entre deux types de contrats d’assurance vie de base : l’assurance temporaire, plus simple et abordable, ou l’assurance vie permanente.

L’assurance temporaire est généralement le type d’assurance vie le moins cher à l’achat. Elle est conçue pour répondre à des besoins temporaires. Ce type d’assurance vie vous procure une protection pour une période déterminée (un « terme »), par exemple 10 ans ou 20 ans. Le montant de l’assurance vie est payable uniquement si vous décédez au cours de cette période.  

Si vous avez besoin d’une protection d’assurance vie pour une certaine période seulement, l’assurance vie temporaire est la bonne solution. Par exemple, si vos enfants ont quitté la maison, s’ils ont terminé leurs études ou si vous avez remboursé votre prêt hypothécaire, il se peut que vous n’ayez plus besoin d’une protection.

Exemple du coût d’une assurance vie temporaire : homme non fumeur, 250 000$ de capital assuré.

 Homme 40 ansHomme 50 ans
Terme de 10 ans18.34 $ par mois39.60 $ par mois
Terme de 20 ans30.07 $ par mois73.93 $ par mois

L’assurance permanente est plus chère, mais elle offre une protection la vie durant, dans la mesure où vous payez la prime. De plus, l’assurance vie permanente comporte généralement une valeur de rachat que son propriétaire peut utiliser de différentes façons. Avec ce type d’assurance vie, vous êtes certain que vos bénéficiaires recevront, un jour ou l’autre, le montant d’assurance vie souscrit. 

Quelle est la meilleure assurance? Temporaire ou permanente?

L’une des questions que se posent le plus souvent les consommateurs québécois à la recherche d’une assurance vie est sûrement : quelle assurance est la meilleure entre l’assurance vie temporaire et l’assurance permanente? La réponse est toujours : cela dépend de plusieurs facteurs.

L’assurance temporaire est toujours la bonne solution pour couvrir des besoins financiers qui disparaîtront un jour, par exemple une hypothèque. L’assurance temporaire est aussi un bon choix pour obtenir une couverture en cas de décès, jusqu’à ce que vos enfants atteignent l’âge de 20 ans.

L’assurance vie permanente sera le bon choix si vous souhaitez laisser à vos proches suffisamment d’argent pour couvrir vos frais funéraires, ou encore, léguer un héritage important à vos enfants ou à votre conjoint(e).

Une combinaison des deux types d’assurance vie, temporaire et permanente, est aussi une solution intéressante.

Tableau comparatif des assurances vie temporaire et permanente

 TemporairePermanente
Prime la moins chère OUINON
Prime qui ne varie pasNONOUI
Protection à vie NONOUI
Valeur de rachat à croissance libre d’impôt NONOUI
Emprunt possible sur la police NONOUI
Prestation de décès non imposable OUIOUI
Utiliser habituellement pour laisser un héritage NON OUI

Pour quel montant devrais-je m’assurer?

La meilleure façon de calculer ses besoins en assurance vie est d’évaluer ses obligations financières, actuelles et futures, par rapport à ses avoirs actuels. La différence entre les deux est généralement le montant d’assurance dont vous avez besoin. 

Calcul du montant

Posez-vous la question suivante : si mon décès survenait demain, quels seraient les besoins financiers immédiats et futurs de mes proches? Ces besoins financiers seraient-ils les mêmes si mon décès survenait dans 20 ou 30 ans? Actuellement, vous êtes peut-être le soutien financier principal de jeunes enfants. Dans 10 ans, cela sera-t-il toujours le cas? Dans le même ordre d’idée, le montant du remboursement mensuel de votre prêt hypothécaire est sûrement trop important pour que votre conjoint puisse l’assumer seul. Mais dans 15 ou 20 ans, vous aurez sûrement fini de rembourser votre prêt.

Méthode du multiplicateur de revenu par 10 : Quoique imparfaite, la méthode du multiplicateur de revenu par 10 est un bon point de départ pour calculer le montant d’assurance vie dont vous avez besoin. Cette méthode consiste à multiplier votre revenu par 10. Ainsi, vous pourriez avoir besoin de 800 000 $ d’assurance vie si votre salaire est de 80 000 $.

Premiers besoins à combler : le remboursement des dettes et le paiement d’autres frais à la suite du décès  

  • Hypothèque, prêt automobile, marges et cartes de crédit
  • Impôts sur la disposition présumée des biens
  • Frais funéraires

Autres besoins : le montant pour le remplacement de votre revenu  

  • Avez-vous des enfants? Si oui, quel niveau de vie voulez-vous leur offrir?
  • Avez-vous un conjoint? Si oui, est-ce que ses revenus seront suffisants pour subvenir à tous les besoins financiers de la famille, advenant votre départ?

Problèmes de santé et police non standard

Les personnes en santé issues de familles sans antécédents médicaux obtiennent généralement un meilleur prix lorsque vient le temps de souscrire une assurance vie. En revanche, ne soyez pas surpris si on supprime votre demande ou si on vous propose un produit d’assurance sans examen médical si vous présentez l’une de ces affections : 

  • Hypertension artérielle
  • Surplus de poids ou obésité
  • Dépression ou anxiété
  • Taux de cholestérol élevé
  • Diabète
  • Cancer
  • Etc.

D’autres facteurs que la santé entrent en ligne de compte lors du calcul d’une prime d’assurance vie. Vous payerez plus cher si vous avez un travail comportant des facteurs de risque (travailleur de la construction, pompier, policier, pilote d’avion), si vous fumez ou si vous pratiquez une activité dangereuse :

  • Parachutisme
  • Alpinisme
  • Course automobile

Sachez que certaines compagnies d’assurance se spécialisent dans divers types de risques ou proposent des assurances sans examen médical visant à procurer une assurance vie à des personnes qui, autrement, ne pourraient s’assurer. Si vous avez des problèmes de santé, exercez un métier susceptible de mettre votre vie en danger ou pratiquez un sport comportant des risques, parlez-en à un conseiller en sécurité financière indépendant expérimenté. Il saura vous diriger vers une compagnie qui accepte plus facilement le type de risques en question.

Comment comparer les soumissions?

Il y a beaucoup de façons d’obtenir des soumissions d’assurance vie. La plupart des gens consultent d’abord un agent ou courtier d’assurance, puis passent à Internet pour obtenir un deuxième avis, ou vice-versa. Sur Internet, il existe de nombreux outils pour comparer des soumissions d’assurance vie, y compris notre propre moteur de soumission d’assurance vie, ici chez Picki Assurance.

Les informations les plus importantes à recueillir, d’une soumission à l’autre, sont les suivantes :

  1. Le nom de la compagnie d’assurance : chaque compagnie d’assurance dispose d’une table de tarification différente, mais les soumissions de chacune doivent être cohérentes, d’une source à l’autre (en supposant que vous soyez placé dans la même classe de risque).
  2. La source où vous avez obtenu la soumission : Par exemple, un site de comparaison de soumissions d’assurance vie tel que Picki Assurance, Infoprimes, Karma Assurance, ou encore, le sympathique conseiller d’assurance vie de votre quartier. Cela vous permet de savoir où vous avez obtenu les meilleures soumissions d’assurance vie pour pouvoir y revenir plus tard. Cela vous aide également à déterminer quelle source est la plus précise.
  3. La classe de risque soumissionnée : votre classification de risque affecte directement votre soumission. Si une plateforme de soumissions ne vous assigne pas la bonne classe de risque, votre soumission ne correspondra pas à l’offre que vous fera la compagnie d’assurance vie après avoir examiné votre demande.
  4. Le montant et la durée de la couverture : Ces éléments ont également une incidence directe sur votre soumission d’assurance vie. Si vous ne tenez compte que des soumissions qu’on vous propose au final, sans en évaluer la durée ni le montant de la couverture par rapport aux soumissions précédentes, vous finirez par comparer des pommes avec des oranges. 
  5. Les noms des garanties supplémentaires (avenants) ajoutées, le cas échéant, et leur coût. Une bonne façon de faire serait de comparer les soumissions, dans un premier temps, sans tenir compte des garanties supplémentaires.  
  6. Le montant de la prime mensuelle : si vous commencez à comparer les soumissions en tenant compte du montant de la prime mensuelle, conservez toujours cette méthode.

Une fois que vous avez choisi le produit d’assurance vie qui vous convient le mieux, vous pouvez faire une demande d’assurance auprès de la source où vous avez obtenu la soumission ou n’importe où ailleurs. La meilleure source (agent captif, courtier d’assurance, assureur joint directement par téléphone) pour vous procurer une assurance vie est celle qui vous offrira la meilleure expérience client avec le moins de surprises possible.

Processus de souscription d’une assurance vie

Vous devez généralement suivre ces cinq étapes pour vous procurer une assurance vie.

  1. Remplir et envoyer la demande
  2. Passer votre examen médical gratuit
  3. Passer l’entrevue téléphonique
  4. Attendre l’acceptation de la demande et l’établissement de la prime définitive
  5. Signer la police

Selon votre profil de santé, ce processus peut prendre un certain temps, période qui peut varier de quelques semaines à deux ou trois mois. Votre conseiller en sécurité financière doit vous guider tout au long du processus, vous tenir informé de l’étape à laquelle en est rendue votre demande, de l’opinion de l’assureur et des tarificateurs, ainsi que du moment où des mesures s’imposent de votre part. Pendant la plus grande partie de ce processus, vous ne ferez qu’attendre : qu’un médecin signe un formulaire, de connaître la date de votre examen médical, que la compagnie d’assurance vie examine les documents.

Le délai entre chaque étape peut varier, mais il faut compter au moins une semaine entre chaque étape importante. Tout ce qui implique une planification, comme l’examen médical et l’entretien téléphonique, peut également prendre plus de temps, selon la disponibilité de votre tarificateur ou du médecin.

Examinons brièvement ce que vous ferez pendant le processus de candidature.

Remplir et envoyer la demande

Attendez-vous à répondre à de nombreuses questions portant sur votre état de santé et à devoir préparer de la documentation qui pourra être consultée sur votre salaire, par exemple votre dernière déclaration de revenus. On vous demandera de signer des formulaires d’autorisation qui permettront à la compagnie d’assurance vie et à ses partenaires de souscription d’accéder à des informations médicales vous concernant. 

Passer votre examen médical gratuit

Votre examen médical d’assurance vie gratuit dure environ une demi-heure. Il s’intègre dans votre emploi du temps et peut avoir lieu à votre domicile ou au bureau. Il est conçu pour être aussi pratique que possible pour vous. Obtenir un examen médical gratuit ne vous engage pas à acheter la police. Cependant, il faut savoir que si vous annulez votre demande, les autres compagnies d’assurance vie pourront consulter les résultats de vos examens. Cela signifie que si vous décidez de choisir un autre assureur, vous n’aurez pas à passer un deuxième examen médical.

Passer l’entrevue téléphonique

Une infirmière de la compagnie d’assurance, vous posera des questions de base sur votre mode de vie et vos antécédents médicaux. La compagnie d’assurance vie vous fournira généralement une liste de questions à l’avance, de sorte que vous ne serez pas pris au dépourvu. Quelques conseils : prévoyez environ vingt minutes pour la conversation téléphonique et notez au préalable le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de votre médecin traitant et de tout autre médecin que vous avez consulté au cours des dernières années.

Attendre l’acceptation de la demande et l’établissement de la prime définitive

Continuez de vivre normalement pendant que vous attendez la décision de l’assureur. Surtout, tentez de vous détendre, même si vous savez que, pendant ce temps, votre compagnie d’assurance décide de l’approbation de votre demande et établit, le cas échéant, le montant définitif de la prime.

Signer la police

Votre compagnie d’assurance enverra votre police à votre conseiller en sécurité financière, qui se chargera de vous la remettre. Votre conseiller vous demandera de signer la police ainsi que les documents qui permettront à l’assureur de faire les prélèvements bancaires pour le paiement de la prime.

5 conseils pour économiser sur le coût d’une assurance vie

Voici 5 trucs pour économiser de l’argent sur le prix d’une assurance vie.

  1. Souscrivez tôt. Il vaut mieux souscrire une assurance vie à un jeune âge, mais avec un capital décès moindre, que d’attendre d’avoir le budget voulu pour acheter une police de 1 000 000 $. Plus vous souscrivez tôt une assurance vie, moins votre prime sera élevée. Vous pourrez toujours acheter une seconde police plus tard pour combler tous vos besoins. Si vous attendez trop, votre état de santé pourrait se détériorer, ce qui entraînerait une augmentation importante de la prime. Remettre au lendemain est la pire chose que vous puissiez faire en matière d’assurance vie.
  2. Réduisez la durée du terme. Une durée plus longue génère des primes plus élevées. Mieux vaut acheter plusieurs polices ayant des durées différentes qu’une seule police. Par exemple, si votre plus jeune enfant est âgé de 10 ans et qu’il vous reste 20 ans à payer votre hypothèque, au lieu d’acheter une (1) assurance vie temporaire de 20 ans pour tous vos besoins, souscrivez plutôt deux (2) polices d’assurance vie temporaire : une d’une durée de 10 ans pour vos enfants et une assurance temporaire de 20 ans uniquement pour l’hypothèque. Cette stratégie vous coûtera moins cher que l’achat d’une seule police temporaire de 20 ans.
  3. Réduisez le montant d’assurance vie. Si vous pensez avoir besoin d’un million de dollars d’assurance vie, vous pourriez peut-être revoir ce montant à la baisse si vous calculez vos besoins réels avec l’aide d’un conseiller en sécurité financière expérimenté. Si votre budget ne vous permet pas de payer un certain montant de prime, la solution est d’acheter un peu moins d’assurance. Mieux vaut moins d’assurance que pas du tout.
  4. Améliorez votre santé. Saviez-vous que les assureurs calculent le prix des primes en fonction de votre classification de santé? Il peut y avoir un écart de 50 % entre la prime d’une personne classée « privilégiée » et celle d’une personne classée « standard ». Vous avez donc avantage à améliorer certains aspects de votre santé afin de vous classer dans une catégorie supérieure. Perdez du poids, faites en sorte de diminuer votre taux de cholestérol, prenez des mesures pour contrôler votre pression sanguine, cessez de fumer. Occupez-vous de votre santé!
  5. Magasinez. Comme pour toute chose, vous avez avantage à magasiner. Utilisez des plateformes Web de soumission d’assurance vie en ligne comme Picki Assurance ou adressez-vous à un conseiller en sécurité financière qui vous aidera à trouver la protection d’assurance vie qui vous convient le mieux et au meilleur prix.

Choses à faire et à ne pas faire en matière d’assurance vie

  • À ne pas faire
    • Souscrire une police d’assurance vie avec valeur de rachat en guise de placement.
    • Compter sur les valeurs de rachat de vos assurances vie au lieu d’effectuer des placements en vue de votre retraite.
    • Mentir aux assureurs.
    • Être insuffisamment assuré.
    • Laisser tomber des protections pour économiser quelques dollars par mois.
  • À faire
    • S’assurer au plus jeune âge possible.
    • Avoir un style de vie sain.
    • Magasiner vos assurances en ligne.

Picki assurance est là pour vous!

L’équipe de Picki assurance a été formée pour analyser professionnellement vos besoins d’assurance, mais aussi pour chercher les meilleurs produits sur le marché.

Les conseillers de Picki sont professionnels et minutieux. Infatigables, ils poursuivent sans relâche le même objectif : trouver le produit d’assurance qui convient le mieux à vos besoins.