Conseil

Les types d’assurance vie

Il existe différents types de polices d’assurance vie. Nous vous proposons des outils pour vous permettre de choisir le type d’assurance qui vous convient le mieux et nous comparons leurs principales caractéristiques. Enfin, nous vous expliquons certaines couvertures particulières, comme l’assurance vie conjointe et décroissante. Avec ces renseignements en main, vous serez en mesure de faire les bons choix et de poser les bonnes questions à votre courtier.

Dans ce conseil:

Quel type d’assurance vie choisir ?

Comparaison des types d’assurance vie

Assurance vie temporaire

Assurance vie entière

Assurance vie universelle

Assurance vie conjointe

Assurance vie décroissante

Souvent, on commence à réfléchir à l’assurance vie lorsqu’une personne chère décède subitement. Dans ce cas, on a tendance à se projeter dans la même situation en se disant : Et si ça m’arriverait un jour, qu’est-ce que feraient mes proches pour continuer à subvenir financièrement à leurs besoins?

Les spécialistes du monde de l’assurance disent que les Canadiens sont insuffisamment assurés. Une étude effectuée par l’Université Laval en 2005 indiquait que le Canada se situait au 18e rang quant aux assurances souscrites per capita.

Quel type d’assurance vie devriez-vous choisir?

Quel est le meilleur type d’assurance vie pour vous? Il existe plusieurs types de polices d’assurance vie : assurance vie temporaire, assurance vie entière, assurance vie universelle. La situation de chaque personne étant différente, diverses assurances vie ont été créées pour répondre à tous les besoins. Jetons un coup d’œil sur les différents types de contrats d’assurance vie pour savoir lequel correspond le mieux à votre situation et à votre budget.

Voici un bref résumé :

L’assurance vie temporaire est le type d’assurance vie le plus simple (et généralement le moins cher) que vous puissiez acheter. L’assurance temporaire ne sert qu’à une chose : payer un montant d’argent fixe à vos bénéficiaires. Toutefois, avec ce type d’assurance vie, si votre décès n’a pas lieu durant la période de protection (terme) de 10 ans ou 20 ans, l’assurance prend fin sans qu’un montant d’argent n’ait été versé à vos proches.

L’assurance vie permanente vous protège la vie durant. Sur ce point, elle est assez facile à comprendre. Là où cela se complique, c’est que l’assurance vie permanente vise deux objectifs à la fois. En premier lieu, ce type d’assurance fournit une protection en cas de décès; en second lieu, il permet habituellement d’accumuler une valeur monétaire (valeur de rachat).

» EN SAVOIR PLUS : Les différences entre l’assurance vie et l’assurance vie permanente

Comparaison des types d’assurance vie

Assurance vie temporaire

Assurance vie entière

Assurance vie  universelle

Choix de durée de la police

Possibilité de constituer une valeur de rachat

Flexibilité de paiement des primes

Flexibilité du montant de la prestation de décès

Moyen le plus abordable d’acheter une assurance vie

Valeur de rachat pouvant être liée à des investissements

Assurance vie temporaire

Comment cela fonctionne :  Si vous souscrivez une assurance vie temporaire, deux décisions sont à prendre : le choix du montant de capital assuré dont vous avez besoin et le choix de la durée de la protection.

Avantages : L’assurance temporaire est la forme d’assurance vie la plus simple et généralement la moins chère. Une police d’assurance temporaire est souscrite pour une période spécifique, qui varie généralement entre 10 et 20 ans. Il est possible de renouveler l’assurance temporaire à la fin de chaque terme. Vous pouvez comparer les soumissions d’assurance vie temporaire en ligne

Inconvénients : Vos bénéficiaires ont peu de chance de recevoir un montant d’argent, étant donné que l’assurance temporaire vous protège seulement pour un certain nombre d’années. Si vous renouvelez l’assurance temporaire, le coût de la prime risque d’être exorbitant.

L’assurance vie temporaire est de loin la moins chère. En revanche, si l’assuré décède après la période de protection, aucune somme ne sera payée par la compagnie d’assurance.

Montants : Vous pouvez choisir un montant de couverture souvent inférieur à 50 000 $ ou pouvant aller jusqu’à plusieurs millions de dollars.

Durée : Il existe plusieurs durées disponibles. Les termes de 10, 20 ou 30 ans sont les plus courants. Plus le terme est long, plus la prime (coût) sera élevée.

Assurance vie entière

Comment cela fonctionne : l’assurance vie entière est un type d’assurance permanente offrant à la fois une protection d’assurance garantie pour la vie et une possibilité d’épargne appelée valeur de rachat. Les primes sont nivelées et payables selon différentes durées. L’assurance vie entière sans participation permet d’accumuler une valeur de rachat après avoir payé la prime un certain nombre d’années. Un peu plus dispendieuse, l’assurance vie avec participation permet de participer aux bénéfices de l’assureur. Ces bénéfices sont versés sous forme de dividendes dans la valeur de rachat. Ces deux types d’assurance vie entière permettent d’utiliser la valeur de rachat pour réduire les primes, souscrire de l’assurance vie supplémentaire, emprunter des sommes à l’assureur et même faire des retraits en argent.

Avantages : l’assurance vie entière offre une protection la vie durant. Ainsi, vous êtes certain que vos bénéficiaires recevront un jour ou l’autre le montant d’assurance vie souscrit. Le coût des primes est garanti et ne changera jamais, contrairement à celui de l’assurance temporaire.

Inconvénients : Premièrement, l’assurance vie entière est de 5 à 10 fois plus chère que l’assurance vie temporaire. De plus, les montants versés par l’assureur dans la valeur de rachat ne sont pas des cadeaux. Ces montants viennent d’une partie de vos primes. Le surplus de prime servant à financer la valeur de rachat serait sans doute mieux investi dans des placements traditionnels. Deuxièmement, le taux de rendement interne de la valeur de rachat peut ne pas être concurrentiel par rapport aux autres solutions d’épargne disponibles sur le marché. De plus, l’assurance vie entière est un type d’assurance vie où les frais de rachat méritent d’être pris en considération.

Assurance vie universelle

Comment cela fonctionne :  L’assurance vie universelle est un type d’assurance vie permanente conçu pour fournir au titulaire une prestation de décès tout au long de sa vie, tout en intégrant au contrat un volet épargne/placement. Elle diffère de l’assurance vie entière, car les primes et les montants de couverture sont ajustables, ce qui vous donne plus de flexibilité dans la planification de vos finances. De plus, avec l’assurance vie universelle, vous avez un contrôle sur le choix des placements pouvant être faits avec les sommes accumulées dans la valeur de rachat, ce qui n’est pas le cas avec l’assurance vie entière.

Avantages :  une vaste gamme de placements sont disponibles dans le but de faire croître, à l’abri de l’impôt, votre valeur de rachat. Par exemple, vous pouvez choisir des taux d’intérêt garantis ou des placement liés à des indices boursiers.

Inconvénients : requiert habituellement beaucoup d’attention et un conseiller aguerri en matière de placement, à moins de choisir uniquement des placement liés à des taux d’intérêt garantis. De plus, les frais de gestion associés à ce type d’assurance vie peuvent réduire de façon importante le rendement escompté des placements.

Autres types d’assurance vie pour situations particulières

Assurance vie conjointe

Comment cela fonctionne : Si vous souhaitez souscrire une assurance vie temporaire ou permanente avec l’être aimé, l’assurance vie conjointe est sans doute ce qu’il vous faut. L’assurance vie conjointe est un type d’assurance vie conçu pour offrir une protection à vous et à votre partenaire, dans un même contrat. Dans certaines situations, c’est le choix le plus économique et pratique. Les professionnels de l’industrie parlent aussi de police d’assurance multivie. Enfin, ce type d’assurance permet, au choix, le paiement de la prestation de décès soit au premier décès ou au deuxièmement décès de l’un des deux assurés.

Avantages : Le coût de la prime d’une assurance conjointe est souvent moins élevé que la somme des primes de deux polices individuelles. Un autre avantage est la tranquillité d’esprit de savoir votre famille protégée, advenant le décès de l’un ou l’autre des parents.

Inconvénients : En cas de séparation ou de divorce, ce type d’assurance vie peut occasionner de sérieuses difficultés. Sur un autre plan, le montant d’assurance souscrit ne peut être ajusté à chaque personne assurée. Conséquemment, un manque ou un surplus d’assurance vie peut en résulter.

Assurance vie décroissante

Comment cela fonctionne : L’assurance vie décroissante est un type d’assurance temporaire dont le montant de capital assuré diminue avec les années, alors que la prime reste la même. L’assurance décroissante et l’assurance temporaire à capital fixe standard sont tout de même similaires sur les points suivants : toutes deux ont des primes égales garanties pour la durée du terme choisi. De plus, les durées de protection de 5 ans, 10 ans, 20 ans ou 30 ans offertes avec l’assurance temporaire standard sont généralement disponibles avec l’assurance vie décroissante.

L’assurance vie décroissante peut être achetée chez un assureur ou une banque/caisse. L’assurance vie hypothécaire souscrite auprès du prêteur dans le cadre d’un financement hypothécaire est souvent une assurance temporaire décroissante. Ce type d’assurance vise à fournir à l’emprunteur un montant de protection d’assurance vie dégressif qui tend à suivre le solde du prêt hypothécaire.

Avantages : Ce produit est facile et rapide à souscrire lorsqu’il s’agit d’assurance temporaire obtenue auprès du prêteur. Le prêteur inclue la prime dans le versements hypothécaire.

Inconvénients : La liste des désavantages est longue. Entre autres, ce type d’assurance temporaire ne peut être utilisé seul pour répondre aux besoins de la famille, car le montant de la protection diminue avec le temps (voir tableau 1). De plus, l’acceptation définitive de la demande d’assurance est souvent conditionnelle à un examen médical plus approfondi ayant lieu après le décès. Ainsi, si vous souscrivez une assurance vie hypothécaire auprès d’une caisse ou une banque, vous n’êtes jamais certain à 100 % d’être couvert, même si vous payez la prime. Si votre décès survient et que votre demande d’assurance est refusée, la succession aura droit seulement au remboursement des primes payées au fil des ans.

Tableau 1 :

Année du prêt hypothécaire Capital assuré d’une assurance vie décroissante
Année 1 500 000 $
Année 5 400 000 $
Année 10 300 000 $
Année 15 200 000 $
Année 20 100  $
Année 25  0 $

La clé pour une décision éclairée

Pour faire un choix éclairé, rien de mieux que de rencontrer un conseiller en sécurité financière. Il se fera un plaisir de vous aider à prévoir vos besoins en matière d’assurance, et ce, gratuitement.

Souscrire une assurance est une décision très importante, sans doute la plus importante de votre vie. Prenez le temps de bien faire les choses pour vous et vos proches!